12 décembre 2016 / Environnement

energie-renovation-logement-france-2016

Une infographie publiée par Isocell permet d’avoir une analyse pertinente sur l’état de la rénovation thermique en France et sur les chiffres clés du climat de l’air et de l’énergie.

 

Les bâtiments résidentiels : un quart de l’énergie consommée en France

 

L’étude démontre que les bâtiments résidentiels consomment 26 % de l’énergie globale en France. Cela représente 10 points de plus que l’énergie utilisée dans l’industrie. En tête du classement, on retrouve les transports (33 %). Ces chiffres nous permettent de mieux comprendre pourquoi les pouvoirs publics renforcent leurs mesures pour imposer les modes de transports doux tels que les transports en commun, ainsi que les travaux de rénovation énergétique de l’habitat avec le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique).

 

La tendance vers une baisse de la consommation de chauffage

 

La consommation moyenne d’un logement français est de 186 kWh/m² par an. 67 % de l’énergie dépensée est due au chauffage. Cela peut sembler élevé, mais le ratio tend à baisser. En effet, la consommation de chauffage par logement a diminué de 33 % depuis 1990. Sachant que les résidences principales construites avant 1975 représentent encore 54 % du parc, on peut supposer que ce ratio va continuer à baisser grâce aux travaux de rénovation énergétique à venir dans le secteur de l’habitat.

 

Rénovation énergétique : plus de 3,5 millions de rénovations de logements achevées chaque année

 

L’infographie montre que plus de 3,5 millions de rénovations de logements ont été achevées en 2014, dont 288 000 rénovations performantes ou très performantes. Le montant moyen d’une rénovation faible est de 5 455 € et celui d’une rénovation performante ou très performante se situe autour de 25 410 €.

 

Les logements individuels principalement concernés par la rénovation énergétique

 

70 % des rénovations sont réalisées en logement individuel. Ce taux s’élève à 87 % lorsqu’il s’agit d’effectuer de la rénovation performante ou très performante. Parmi ces rénovations, 1/3 d’entre elles répondent aux critères de performance thermique dédiée à la menuiserie et au chauffage. La moitié des travaux répondent aux critères de performance thermique en isolation des combles.

 

Les facteurs déclencheurs de la rénovation sont multiples

 

Les facteurs déclencheurs des travaux de rénovation sont variés :

  • Accroître le confort thermique de leur logement (63%) ;
  • Réduire le montant des factures (63%) ;
  • Remplacer un appareil vétuste (48%) ;
  • Valoriser son patrimoine (27%).

 

infographie-energie-renovation-logement-france-2016-1

infographie-energie-renovation-logement-france-2016-2

 

 

Préservation du patrimoine : un acteur majeur de la rénovation énergétique

 

Face à cet enjeu, Préservation du patrimoine a fait de la rénovation énergétique sa spécialité. De l’isolation thermique par l’extérieur à l’isolation des toitures, Préservation du patrimoine propose une offre multiple unique en France qui vous permet de faire des travaux de rénovation énergétique de façon optimisée et efficace.

 

Contactez-nous gratuitement pour vos travaux de rénovation énergétique

Les commentaires sont fermés !