L’humidité au sein d’une maison est nécessaire, mais elle doit toutefois rester sous contrôle et ne pas dépasser un certain taux.

 

Les professionnels considèrent qu’un taux d’humidité dans une maison doit être compris entre 45% et 70% pour obtenir un environnement intérieur sain et équilibré.

 

Comment savoir si le taux d’humidité de votre intérieur est correct ? Comment le réguler ? Comment traiter un problème d’humidité ? Nous abordons le sujet ensemble !

 

Besoin d’une intervention rapide ? Contactez Préservation du Patrimoine et obtenez un devis gratuit.

 

Demandez un devis gratuit

 

 

 

Comment identifier la présence d’humidité dans votre maison ?

Dans une maison avec un taux d’humidité correct, c’est-à-dire compris entre 45% et 65%, vous ne ressentez aucune gêne particulière.

Par contre, si le taux d’humidité de votre intérieur dépasse les 65%, vous rencontrez un problème d’humidité qu’il est indispensable de traiter.

 

Voici les premiers signaux qui justifient la présence d’une hygrométrie excessive :

 

  • La condensation

Un taux d’humidité trop élevé va naturellement créer de la condensation au sein de votre logement. Celle-ci va se déposer sur les surfaces les plus froides de votre maison telles que les vitres ou encore à même le sol. Ce premier signal est assez simple à identifier.

 

Cette condensation peut être observée plus particulièrement dans les pièces où l’on peut trouver de la vapeur d’eau : salle de bain et cuisine par exemple.

 

  • Les tâches et moisissures

Un taux d’humidité excessif au sein d’une habitation favorise l’apparition de moisissures, de mousses et de champignons. Le mobilier, notamment les meubles en bois et les menuiseries, est susceptible de subir l’apparition de salpêtre et de mérule.

 

Ceux-là représentent un très bon indicateur du taux d’humidité au sein d’une maison. Nous vous invitons à garder un œil sur vos meubles en bois pour identifier des problèmes potentiels et appliquer une solution rapidement.

 

humidite-dans-une-maison

 

  • L’odeur

Des problèmes d’humidité vont entraîner l’apparition d’une odeur nauséabonde. Cette odeur, si elle se veut être constante au sein de votre logement, sera représentative d’un réel problème.

 

Des solutions simples peuvent être envisagées si vous vous y prenez suffisamment tôt. Nous vous invitons à contacter un professionnel afin de vérifier que ces problèmes d’odeur sont réellement en lien avec une hygrométrie anormale.

 

  • Une sensation de froid

Au sein d’une habitation humide, une sensation de froid permanent se fait sentir. En effet, la différence entre la température réelle et la température ressentie peut aller jusqu’à 4 degrés dans une pièce avec une hygrométrie trop importante.

 

Cela a pour effet d’entraîner une surconsommation de chauffage, donc d’augmenter vos dépenses en énergie.

 

  • Des textiles humides

Votre linge a du mal à sécher ? Il se peut que le taux d’humidité au sein de votre logement soit trop important. Ce premier signe peut paraître anodin au premier abord, cependant il laisse présager l’apparition futur de nuisibles tels que de la mousse et de la moisissure.

 

Vous avez identifié un ou plusieurs de ces symptômes dans votre maison ? Pas de panique ! Des solutions accessibles et préventives existent. Avant de voir les méthodes permettant d’obtenir une hygrométrie normale, nous allons identifier les causes de ce problème.

 

Besoin d’un professionnel pour résoudre un problème d’humidité ? Contactez Préservation du Patrimoine et obtenez un devis gratuit.

 

Demandez un devis gratuit

 

Quelles sont les causes de l’humidité au sein d’une maison ?

La présence d’une humidité excessive au sein d’une habitation peut s’expliquer de différentes manières. Parmi ces raisons vous trouverez :

 

  • Une présence excessive de vapeur d’eau

Celle-ci va entraîner une condensation régulière dans certaines pièces de votre logement. Si dans ces pièces se trouvent des meubles en bois, des champignons et de la mousse peut apparaître si vos meubles n’ont pas été traités.

 

  • Les remontées capillaires

Les remontées capillaires sont un problème que beaucoup de maisons rencontrent. Ce problème s’illustre par l’infiltration d’eau au sein des murs d’une habitation.

 

L’eau pénètre par la façade d’une maison, s’infiltre au cœur du mur grâce à la porosité de ce dernier et des tâches noires finissent par apparaître sur les murs.

 

Ces traces commencent en bas d’un mur et se prolongent jusqu’à la moitié du mur, pouvant aller jusqu’à 1 mètre 50 de hauteur.

 

  • Une fuite d’eau

Au sein d’un logement, il est normal que des fuites d’eau apparaissent. Celles-ci proviennent généralement du toit ou de gouttières vieillissantes.

 

Cette eau va pénétrer la toiture d’une maison, s’accumuler dans les combles et finir par infiltrer les plafonds. Le résultat ? Des tâches noires vont apparaître sur vos plafonds et sur le haut de vos murs.

 

De plus, suite à une fuite, des mauvaises odeurs peuvent apparaître. Si vous n’observez aucunes taches sur vos murs, il est possible que ces odeurs proviennent du plafond.

 

humidite-dans-une-maison

 

  • Les infiltrations d’eau

Comme expliqué à travers les remontées capillaires, des infiltrations peuvent s’effectuer, notamment via vos murs extérieurs. L’eau stagnante et celle présente dans le sol va finir par s’infiltrer dans un mur via sa porosité.

 

  • Un système de ventilation qui dysfonctionne

La ventilation est une solution redoutable pour lutter contre l’humidité ambiante. Si celle-ci ne fonctionne pas ou fonctionne mal, le taux d’hygrométrie ne pourra pas être régulé. Ainsi, de la condensation pourra apparaître, avec toutes les conséquences associées : tâches noires, moisissures, mérule, mauvaise odeur …

 

Un problème d’humidité ? Contactez Préservation du Patrimoine et obtenez un devis gratuit.

 

Demandez un devis gratuit

 

 

Quelles sont les conséquences d’un taux d’humidité trop important ?

Les conséquences des causes vues précédemment sont loin d’être anodines. En effet, l’air vicié présent dans votre habitation peut avoir de lourdes conséquences pour votre santé.

 

Concrètement, respirer un air humide revient à respirer des spores  de champignons et autres nuisibles issus de la moisissure salpêtre ou mérule. Parmi les conséquences associables à un niveau d’humidité trop élevé vous trouverez :

 

  • l’apparition de problèmes respiratoires (asthme, toux, reniflement, irritation des muqueuses nasales)
  • sensation de fatigue permanente
  • douleur articulaire (arthrose)
  • des difficultés à respirer, la sensation d’être essoufflé plus facilement
  • une augmentation des dépenses en énergie
  • une augmentation des factures énergétiques

 

De façon générale, votre santé risque d’être impactée. Mais également, la santé de votre maison va être directement impactée. Toutes les causes évoquées précédemment vont réduire la pérennité de votre habitation si aucun traitement n’est appliqué.

 

Comment traiter l’humidité présente au sein d’une maison ?

Vous souhaitez faire baisser le niveau d’humidité présent au sein de votre maison, mais ne savez pas comment faire ? Découvrez les conseils et astuces de Préservation du Patrimoine afin de récupérer un air sain au sein de votre habitation.

 

  • Améliorez la ventilation de votre maison 

L’aération et la ventilation sont des moyens naturels redoutables contre l’humidité, que ce soit en hiver comme en été.

 

La ventilation d’une maison va permettre d’éliminer l’air vicié en la remplaçant par un air sain. Cela permet également de faire sortir les germes pathogènes de votre logement. Ainsi, vous pourrez respirer un air pur, tout en évitant la prolifération des bactéries.

 

Pour se faire, il est possible d’installer différents systèmes de ventilation, tels qu’une VMC, une VMC hygroréglable ou encore une VMC double flux.

 

  • Garder des bouches d’aération propres et dégagées

Ajouté à un système de ventilation de qualité, les bouches d’aérations présentes au-dessus des fenêtres, dans votre salle de bain, dans vos toilettes et dans votre cuisine sont essentielles.

 

Celles-ci vont permettre une évacuation optimale de l’air vicié et limiter l’impact négatif de la condensation ainsi que des vapeurs d’eau.

Pour profiter d’une aération naturelle optimale, il faudra veiller à ce que rien n’obstrue ces sorties d’air (poussière, toiles d’araignées, rideaux …)

 

traitement-humidite-maison

 

  • Installer des plantes d’intérieur

Quoi de plus naturel que d’utiliser des plantes vertes pour réguler le taux d’humidité de votre maison sans faire aucun effort ? Certaines plantes vertes sont connues pour leur capacité d’absorption de l’humidité environnante.

 

Cependant, cela peut être une solution intéressante en cas de prévention. Pour un cas d’humidité avéré, la présence de plantes vertes ne sera pas suffisante. Un traitement spécifique et de qualité sera à privilégier.

 

  • L’assèchement des murs

Des solutions d’assèchement des murs existent. Ces solutions vont permettre de traiter l’eau à la racine même du mur.

 

Chez Préservation du Patrimoine,  nous proposons différents traitements de l’humidité par dépolarisation de l’eau. En inversant les molécules d’eau, celle-ci va s’effacer petit à petit et ne sera plus en capacité de s’infiltrer à nouveau.

 

Parmi ces solutions, vous trouverez le PARO RCE et le PARO RCG, idéal pour lutter contre les remontées capillaires.

  • Traitement par injection

En dernier recours, il va être recommandé d’injecter une solution au cœur même de vos murs. Ce traitement est lourd et demande des travaux conséquents.

 

Cependant, le traitement par injection vous garantit une efficacité optimale. En plus de faire descendre l’eau de votre mur, celle-ci ne pourra plus remonter grâce à une barrière hydrofuge.

 

Avant d’effectuer ce type de travaux, il convient qu’un professionnel vienne préalablement effectuer un diagnostic complet de votre domicile.

 

  • L’hydrofuge de façade

Bien que cette solution ne permettra pas de régler des problèmes d’humidité, celle-ci va permettre de limiter les infiltrations, donc de limiter l’apparition d’humidité dans une maison.

 

Cette solution consiste à appliquer un produit hydrofuge sur votre façade. Ce produit a pour but d’augmenter l’étanchéité de vos murs extérieurs. Ainsi, plus l’étanchéité de votre logement sera importante, plus vous serez protégé.

 

Vous souhaitez bénéficier d’un diagnostic gratuit afin de déterminer quelle solution mettre en place ? Contactez Préservation du Patrimoine et obtenez un devis gratuit.

 

Demandez un devis gratuit

 

sujets connexes

Remontée capillaire

Comment isoler un mur intérieur humide ?

Humidité dans une chambre

Taux d’humidité dans la chambre d’un bébé

Taux d’humidité d’une maison en Bretagne

Diagnostic humidité maison

Salpêtre sur un mur