Vous souhaitez acquérir davantage de m² habitables sans avoir à déménager ? La meilleure solution réside dans l’aménagement des combles. Mais aménager ses combles suppose différents travaux, parmi lesquelles ceux d’isolation, essentiels pour un confort thermique optimal en été comme en hiver. Deux possibilités s’offrent à vous : isoler vos combles aménagés par l’extérieur ou faire réaliser une isolation sous toiture, par l’intérieur.  Focus sur la deuxième solution, moins onéreuse et moins contraignante. 

 

Demandez un devis gratuit

 

isolation sous toiture : Vérifier sa charpente au préalable

La vérification de la bonne santé de la charpente est un préalable indispensable à tous travaux d’isolation sous toiture. Avant de faire isoler vos combles aménagés par l’intérieur, n’hésitez pas à faire établir un diagnostic de votre charpente pas une société certifiée afin de vous assurer qu’elle n’est pas atteinte par des problèmes d’humidité ou infestée par des insectes xylophages. Si c’est le cas, votre professionnel procédera au traitement adéquat. Il faudra alors attendre plusieurs jours avant d’entamer les travaux d’isolation de vos combles aménagés.

 

Isolation des combles aménagés : l’isolation sous toiture

À moins que vous ne possédiez un écran sous toiture HPV (Haute perméabilité à la vapeur d’eau), il est recommandé, qu’il y ait déjà un écran de sous toiture en place ou pas, de mettre en place une lame d’air qui permettra une évacuation correcte de l‘humidité.

 

Dans tous les cas, que l’on isole ses combles aménagés en simple ou en double couche, l’objectif est d’atteindre une résistance thermique d’au minimum R=8m².K/W. Ce niveau de résistance thermique permettra de bénéficier d’un confort thermique en toute saison et de réduire sa consommation d’énergie.

 

Isolation sous toiture

Isolation des combles aménagés : simple couche entre chevrons

Il est possible d’isoler une sous-toiture rapidement en posant un isolant (laine de roche, laine de bois) de façon transversale entre les chevrons. À noter que les isolants utilisés devront être certifiés pour garantir la pérennité et la fiabilité de votre isolation. Après leur utilisation, il conviendra d’installer un frein pare vapeur.

 

Avec l’évolution de la RT 2012, deux couches sont désormais souvent nécessaires pour être en conformité avec les niveaux de performance exigés.

 

Isolation sous toiture : double couche sous rampants

Pour une isolation des combles aménagés à haute performance, il est vivement recommandé de procéder à une isolation sous toiture en double couche (ou bicouche). On posera la première couche d’isolant entre chevrons de manière transversale. La deuxième couche, quant à elle, sera positionnée entre les pannes et de manière perpendiculaire à la première. Enfin, on finira par la pose d’un frein à vapeur.

 

À noter que quelle que soit la méthode choisie, simple ou double couche, on finalisera les travaux d’isolation par la pose de plaques de plâtre en finition par-dessus l’isolant.

 

Devis isolation sous toiture

Vous aimeriez obtenir des conseils sur le meilleur moyen d’atteindre la performance thermique requise par la RT 2012 ? Ou vous souhaitez un devis d’isolation sous toiture pour vos combles aménagés ? N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire prévu à cet effet. Un de nos conseillers reviendra vers vous dans les meilleurs délais.

 

Je demande une estimation gratuite