La toiture représente le 1er poste de perte de chaleur dans une maison, avec 30% des déperditions énergétiques. Pour bénéficier d’un confort thermique en hiver comme en été et pour réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie, il est donc indispensable de bien isoler ses combles, d’autant plus s’ils sont destinés à y recevoir des pièces de vie. Préservation du Patrimoine fait le point pour vous sur l’essentiel à savoir sur l’isolation des combles aménagés.

 

Demandez un devis gratuit

 

L’isolation des combles aménagés en fonction de la charpente 

Le choix du type d’isolation des combles aménagés va principalement dépendre de la structure de la charpente en place. Il va notamment dépendre de la régularité des chevrons et du souhait de laisser les poutres apparentes ou non.

 

Quand peut-on isoler ses combles aménagés entre chevrons ?

La possibilité de procéder à l’isolation de ses combles aménagés entre chevrons va dépendre de la hauteur et du degré de régularité des chevrons.

 

En cas d’absence d’écran de sous-toiture et dans le cas où la hauteur des chevrons est inférieure à 80 mm ou si ces derniers ne sont pas réguliers, la pose d’une première couche d’isolant entre les chevrons sera difficilement réalisable.

 

Dans le cas contraire (présence d’un écran HPV et hauteur des chevrons suffisantes), on privilégiera l’isolation entre chevrons.

 

Isoler ses combles aménagés dans le cas de poutres apparentes 

Dans le cadre de travaux d’isolation des combles aménagés, il est possible de laisser les poutres de la charpente apparentes en fonction de leur épaisseur, ci celle-ci est supérieure ou égale à 5 cm. Elles peuvent également, si leur dimension est d’au moins 2 cm, être laissées en affleurement.

 

Si l’on souhaite laisser ces poutres apparentes, on aura recours l’isolation par l’intérieur, entre et sous chevrons.

 

Isolation des combles aménagés entre chevrons

 

Focus sur l’isolation des combles aménagés par l’intérieur

En rénovation, la technique d’isolation des combles aménagés la plus répandue, la plus simple à mettre en œuvre et la moins onéreuse est celle par l’intérieur.

 

En présence d’une charpente traditionnelle, on va venir poser une ou, pour obtenir une meilleure résistance thermique, deux couches d’isolant, entre chevrons puis entre poutres. Le choix de ce dernier va dépendre de la surface habitable, de la configuration de la charpente et des spécificités climatiques de la région.

 

Focus sur l’isolation des combles par l’extérieur

Si vous souhaitez conserver l’intégralité de la surface habitable de vos combles aménagés, la meilleure solution qui s’offre à vous est l’isolation des combles par l’extérieur en Sarking.

 

Ce type d’isolation des combles aménagés est particulièrement privilégié en neuf ou dans le cadre d’une rénovation lourde. Il présente par ailleurs plusieurs avantages :

 

  • Excellentes performances thermiques du fait de la suppression des ponts thermiques ;
  • Pas besoin de déménager les combles pendant les travaux ;
  • Idéal quand on souhaite conserver des poutres totalement apparentes ;
  • Recommandé pour les combles disposant d’une faible hauteur sous plafond ;
  • Excellente isolation phonique.

 

Isolation des combles aménagés par l'extérieur

 

Devis isolation des combles aménagés

Vous aimeriez vous faire conseiller sur la technique la plus adaptée à votre cas de figure ? Ou vous souhaiteriez obtenir un devis d’isolation des combles aménagés ? N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire dédié à cet effet. Un de nos conseillers reviendra vers vous dans les meilleurs délais.

 

Nous vous fournirons une estimation de prix gratuite et vous accompagnerons dans vos démarches d’obtention d’aides et de financements de vos travaux.

 

Je demande une estimation gratuite de prix

 

Autour de la même thématique

Les différentes techniques pour aménager des combles perdus