Laines minérales, végétales, polystyrène, isolants minces… Il existe de nombreuses solutions en matière d’isolation des combles. Mais tous les isolants ne présentent pas les mêmes performances ni les mêmes caractéristiques. Alors comment choisir parmi cette vaste offre ? Préservation du Patrimoine vous passe en revue les différents isolants pour combles pour vous aider à y voir plus clair.

 

 

Demandez un devis gratuit

 

Les isolants minéraux

La laine de verre

Laine de verre pour isolation des comblesLa laine de verre est l’isolant pour combles le plus répandu à travers le monde. Composé de silice, ce matériau présente plusieurs avantages :

  • Légèreté ;
  • Résistant au feu et non inflammable à condition qu’un pare-vapeur ait été installé ;
  • Résistant aux rongeurs ;
  • Imputrescible ;
  • Excellentes performances thermiques et acoustiques ;
  • Peu onéreuse.

 

Adaptée aussi bien aux toitures inclinées qu’aux combles perdus et aménageables, la laine de verre se présente sous différentes formes : flocons, rouleaux ou panneaux semi-rigides.

 

Un inconvénient toutefois : cet isolant pour combles est susceptible de se tasser et de perdre ses qualités isolantes en cas de présence d’humidité. Il doit donc être posé dans un bâtiment sain et de manière irréprochable pour qu’aucune condensation ne puisse s’y accumuler.

laine de roche pour isoler ses comblesLa laine de roche

Issue d’une roche volcanique, la laine de roche est également adaptée à tous les types de combles du fait de ses différents conditionnements (rouleaux, flocons ou panneaux). Cet isolant présente plusieurs avantages :

  • Résistance au feu et à la chaleur ;
  • Durabilité et résistance à la compression ;
  • Perméabilité à la vapeur d’eau ;
  • Bonnes performances thermiques et phoniques.

 

Plus résistante à l’humidité que la laine de verre, la laine de roche doit toutefois, elle aussi, être posée dans un bâtiment sain. En cas de dégât des eaux, il faut la faire sécher rapidement afin d’éviter qu’elle ne se tasse et qu’elle ne perde pas ses qualités isolantes.

 

Les isolants végétaux

Laine de chanvre isolanteLa laine de chanvre

La laine de chanvre est un isolant pour combles naturel présentant de bonnes performances acoustiques. Ce matériau est disponible en matelas, panneaux, rouleaux ou en vrac. Il présente différents avantages :

  • Bonne durabilité ;
  • Caractère imputrescible ;
  • Antifongique ;
  • Antibactérien ;
  • Résistance aux insectes et aux rongeurs ;
  • Écologique.

 

Toutefois, il s’agit d’un matériau inflammable, qui doit donc être associé à des produits ignifuges.

La laine de lin

Matériau isolant laine de linDisponible sous forme de panneaux, de rouleaux, de feutres ou en vrac, la laine de lin est adaptée aux combles perdus comme à l’isolation des combles aménageables. Cet isolant présente un certain nombre d’avantages :

  • Bonnes performances thermiques et acoustiques ;
  • Caractère hygrorégulateur ;
  • Très bonne longévité ;
  • Résistance aux insectes, aux moisissures et au feu ;
  • Imputrescible ;
  • Sans danger pour l’environnement.

 

À noter toutefois que cet isolant peut se tasser avec le temps.

Le liège

Issu du chêne-liège, cet isolant présente de bonnes performances thermiques et phoniques. En granulés, on l’utilise pour isoler les combles perdus non habitables.

  • Liège pour isolation des comblesInsensibilité à l’eau ;
  • Résistance aux tassements ;
  • Stabilité face aux différences d’humidité et de températures ;
  • Imputrescible ;
  • S’éteint tout seul en cas de feu ;
  • Résistance aux rongeurs et aux insectes.

 

Les laines animales

La laine de mouton

Brute ou mélangée à des fibres synthétiques, cet isolant pour combles perdus se présente sous la forme de panneaux ou de rouleaux. Ses avantages sont les suivants :

  • Isolant laine de moutonMatériau écologique : biodégradable, recyclable et réutilisable ;
  • Résistance aux insectes, aux rongeurs et au feu ;
  • Bonnes performances thermiques et acoustiques ;
  • Matériau léger ;

 

Plusieurs inconvénient s viennent toutefois noircir le tableau :

  • Une faible inertie, elle ne permet pas de conserver la fraicheur en été ;
  • Un risque de tassement en pose verticale ;
  • Une fragilité face aux mites en l’absence de traitement spécifique ;
  • Un matériau pas adapté aux espaces humides du fait de sa forte capacité d’absorption de l’humidité.

 

La laine de bois

Isolant pour combles laine de boisDisponible sous forme de panneaux rigides ou semi-rigides, la laine de bois est un isolant pour combles efficace tant bien sur le plan thermique qu’acoustique. Dans le cadre de travaux d’isolation des combles, on l’utilise principalement pour isoler les toitures par l’extérieur.

 

Elle présente l’avantage d’être :

  • Peu inflammable ;
  • Régulateur d’hygrométrie ;
  • Durable dans le temps du fait d’un traitement contre les insectes xylophages ;
  • Performante en hiver comme en été grâce à son déphasage thermique*.

 

Les isolants synthétiques

Le polystyrène expansé ou PSE

Polystyrène expanséObtenu à partir de pétrole brut, le polystyrène expansé est composé d’une multitude de billes liées par compression. Léger et doté d’une forte résistance mécanique, ce matériau présente de bonnes performances thermiques. Il présente toutefois un certain nombre d’inconvénients :

  • Mauvaises performances phoniques ;
  • Inflammable, il doit être ignifugé ou associé à des matériaux non inflammables tels que le plâtre ;
  • Instable dans le temps ;
  • Sensible aux attaques des rongeurs.

 

Le polyuréthane

Disponible sous forme de mousse ou de panneaux, le polyuréthane présente plusieurs avantages :

  • Excellentes performances thermiques et acoustiques grâce à son système de microbulles d’air ;
  • Étanchéité à l’air jusque dans les moindres fissures ;
  • Matériau respectueux de l’environnement ;
  • Durabilité : résistance aux tassements ;
  • Mise en œuvre rapide.

 

Isolant mince pour comblesLes isolants minces

Utilisés en complément d’un autre matériau pour isoler les combles, les isolants minces sont constitués de deux films qui vont réfléchir le rayonnement thermique ainsi que d’un réflecteur qui va stopper le passage de l’air.

 

Leurs avantages sont les suivants :

  • Grande légèreté et faible épaisseur ;
  • Mise en œuvre facile ;
  • Résistance à l’humidité (étanchéité à la vapeur d’eau) et aux rongeurs.

 

La ouate de cellulose

Fabriqué à partir de papiers et de journaux recyclés, cet isolant pour combles perdus est entièrement écologique. Il présente plusieurs avantages :

  • Ouate de cellulose isolanteExcellent rapport qualité/prix ;
  • Fortes qualités de déphasage thermique : confort thermique en été comme en hiver ;
  • Résistance au feu ;
  • Résistance aux insectes et aux moisissures ;
  • Résistance aux rongeurs.

 

*Temps nécessaire à un échange de température entre l’intérieur et l’extérieur

 

Demandez un devis gratuit

SUJETS CONNEXES

Quelles aides pour mes travaux d’isolation des combles ? 
Tout savoir des prix d’isolation des combles