1 février 2017 / Coup de pouce

aide_financieres

Vous envisagez de faire des travaux de rénovation ? Sachez que vous pouvez bénéficier de nombreuses aides en 2017. Que ce soit le crédit d’impôt, le prêt à taux zéro, les aides de l’ANAH ou encore la TVA à taux réduit, voici les principaux dispositifs à connaitre mis en place par l’État pour vous aider à améliorer votre habitation.

 

 

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

 

En 2017, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour réaliser des travaux d’économie d’énergie dans votre habitat. Le CITE est accessible aux propriétaires et locataires. Il permet de déduire de 30 % de vos impôts le montant de vos travaux de rénovation. Parmi les travaux de rénovation les plus sollicités, nous pouvons citer les travaux d’isolation, le remplacement des fenêtres et portes d’entrée donnant sur l’extérieur, l’achat d’un appareil de chauffage fonctionnant au bois ou encore les travaux d’installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

 

Pour bénéficier du CITE, les équipements doivent répondre à certaines normes techniques et être installés par des professionnels certifiés RGE comme Préservation du Patrimoine. Par ailleurs, il est cumulable avec l’Eco prêt à taux zéro. Sachez que le montant est plafonné à 8.000 € pour une personne seule et 16.000 € pour un couple (+ 400 € pour chaque personne à charge).

 

 

Préservation du Patrimoine peut vous faire bénéficier du CITE car elle est certifiée RGE
Préservation du Patrimoine peut vous faire bénéficier du CITE car elle est certifiée RGE

 

En savoir plus sur le CITE >>

 

 

L’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

 

Durant toute l’année 2017, vous pourrez également bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour vos travaux de rénovation. Il s’agit d’un prêt sans intérêt d’un montant maximum variant entre 10.000 € et 30.000 €. Il est accordé pour la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement ou pour des travaux visant à atteindre un niveau de performance globale du logement de 150 kWh/m²/an. En revanche, certaines conditions sont à respecter : votre logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990 et il doit être utilisé en tant que résidence principale. De plus, les travaux doivent être réalisés par des professionnels certifiés RGE comme Préservation du Patrimoine.

 

Sachez que le CITE et l’éco-PTZ sont cumulables sans condition de ressources. 

 

En savoir plus sur l’Éco-PTZ >>

 

 

La TVA à 5,5 % dédié aux travaux de rénovation

 

En 2017, les travaux d’amélioration énergétique ont une TVA réduite, fixée à 5,5 %. En conséquence, si vous obtenez un CITE, cela signifie que vous bénéficiez aussi d’une TVA réduite.

 

 

Les aides de l’Association Nationale de l’Habitat (ANAH)

 

Les aides financières de l’ANAH sont dédiées aux foyers modestes. Afin de bénéficier de ces aides, il faut se situer en-dessous d’un certain plafond de revenu calculé sur les deux dernières années.

 

En savoir plus sur les aides de l’ANAH >>

 

 

Pour savoir si vous pouvez bénéficier de ces aides, vous pouvez nous contacter grâce au formulaire ci-dessous. Nous serons en mesure de vous apporter une réponse gratuite et déterminée en fonction de la nature de vos travaux de rénovation.

 

Les commentaires sont fermés !