6 août 2019 / Conseils et astuces

La maison passive, ça donne envie ! Qui n’a pas rêvé d’avoir une maison qui se suffit à elle même en terme d’énergie ? Avoir chaud en hiver tout en maintenant la fraîcheur en été sans utiliser une seule fois le chauffage ni la climatisation : c’est ce que vous garantit une maison passive !


Les caractéristiques de la maison passive

Le terme passif désigne ici la capacité de votre bâtiment à s’auto suffire en énergie sans avoir besoin d’une aide extérieure ni d’un apport supplémentaire en énergie. La maison passive va avoir comme caractéristique d’être construite de manière à conserver la chaleur émise par ceux qui y vivent ainsi que par les différents appareils électroniques. En extérieur, la chaleur du soleil est emmagasinée. Conjointement, ces deux isolations permettent de ne pas avoir à utiliser de chauffage.

Nous pouvons dire qu’une maison parfaitement isolée, bien exposée et construite avec les matériaux nécessaires ne devrait pas avoir à utiliser de chauffage.

 

 

les solutions qui permettent de conserver la chaleur ?

Pour que votre maison soit définie comme passive, il faut qu’elle puisse se chauffer elle même sans l’apport du chauffage. Pour cela, de nombreuses solutions doivent être utilisées afin de permettre à votre habitation de conserver au maximum la chaleur :

 

● La première étape et la plus importante lors de la construction d’une maison passive est de mettre en place un système d’isolation performant. Ce sont vos murs, votre toit ou votre plancher qui subissent le plus de déperditions de chaleur.
Que ce soit de l’Isolation thermique par l’extérieur, de l’isolation des combles ou la mise en place de double voire triple vitrage, toutes les solutions sont envisageables pour pouvoir avoir une maison passive ou qui s’en rapproche le plus possible ;

 

● Par la suite, il est essentiel de bien gérer sa ventilation. En effet, utiliser de l’énergie nécessite de dégager de la chaleur qui doit être filtrée et évacuée pour permettre de garder au sein de l’habitat un air pur et sain. L’air neuf est fourni par la ventilation mécanique contrôlée (VMC) qui possède un double flux et est inaudible (25db) tout en récupérant la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant. Le choix d’une ventilation positive hygroréglable vous apporte un confort inégalable en réduisant la prolifération des acariens et micro organismes.

 

 

Un coût rentabilisé dès les premières années

Si le prix au m² est supérieur de 10 et 20 % pour la maison passive, sa rentabilité est directe : ce type d’habitation consomme 90 % d’énergie de chauffage en moins qu’une construction déjà existante. Cela s’élève à 50 % de moins qu’une maison nouvellement construite selon la réglementation thermique en vigueur. En matière de chauffage, une maison passive ne coûte qu’entre 10 et 25 euros par mois.
De plus, le confort apporté par la maison passive est nettement supérieur. Que ce soit en hiver ou en été, la température est stabilisée pour vous garantir d’être au mieux chez vous.

 

 

Un maison passive est un patrimoine valorisé

Faire le choix de la maison passive, c’est vous permettre de réaliser une plus-value en cas de revente. En effet, en raison de la qualité de ces matériaux utilisés, du peu d’énergie qu’elle consomme ainsi que de son aspect à la fois novateur et recherché, ce type d’habitation prend de la valeur chaque année.

 

 

La maison passive : le choix écologique par évidence

Il est évident que ce type de construction a pour but de contribuer à la préservation des énergies. D’un point de vue écologique, ce type d’habitation correspond au barème le plus élevé sur l’indice écologique d’une maison. En utilisant les énergies renouvelables vous participez à la réduction des émissions à effet de serre.

 

Je demande un devis gratuit

Laissez un commentaire