21 novembre 2016 / Conseils et astuces

certification-rge-preservation-du-patrimoine

Mise en place en juillet 2014, la certification RGE est un label qui permet au professionnel du bâtiment d’être « Reconnu Garant de l’Environnement ». Elle est un gage de grande qualité de la part des professionnels. Cette certification représente un élément primordial dès lors que vous envisagez des travaux de rénovation.

 

Qu’est-ce que la certification RGE ?

 

Le label RGE est détenu par les professionnels, artisans, entreprises ayant respecté une charte de qualité exigeante définie par les pouvoirs publics. Pour pouvoir bénéficier de ce label, les professionnels doivent suivre une formation spécifique pour améliorer leurs compétences.

 

Ce label permet aux particuliers de mieux identifier les professionnels qualifiés pour des travaux d’amélioration ou de rénovation énergétique. Elles attestent d’une compétence en lien avec la performance énergétique.

 

Les types de certifications RGE

 

Il existe 5 types de certifications RGE :

 

  • Certification RGE Qualibat: elle concerne les travaux liés à l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. C’est le label que possède Préservation du Patrimoine ;

 

qualibat-rge-preservation-du-patrimoine

 

  • Certification RGE Qualifelec : elle concerne les travaux électriques en lien avec l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables ;

 

  • Certification RGE Qualit’Enr : elle est liée à toutes les installations d’équipements qui valorisent les énergies renouvelables. Ces installations se répartissent en 4 qualifications distinctes : Qualisol (installateurs solaire thermique), QualiPV (installateurs solaire photovoltaïque), Qualibois (installateurs bois énergie) et Qualipac (installateurs pompes à chaleurs) ;

 

  • Certification Certibat : elle traite des travaux de rénovation énergétique globale ;

 

  • Certification Cequami : elle est liée à des travaux de performance énergétique.

 

Chaque certification est indépendante. Si un professionnel est qualifié pour l’une des certifications, il ne l’est pas forcément pour les autres. Chaque certification fait l’objet d’une demande spécifique.

 

 

 

La certification RGE : une durée de vie limitée ?

 

Une certification RGE est valable pour une durée 4 ans. Passé ce délai, le professionnel doit renouveler son dossier. Cela oblige les entreprises du secteur à maintenir un niveau de qualité élevé en matière de travaux d’énergies renouvelables et de performance énergétique.

 

La certification RGE, un gage de grande qualité

 

Les professionnels qui possèdent l’une des certifications RGE font la preuve qu’elles s’inscrivent dans une démarche de renforcement de la qualité de leurs compétences et de leurs prestations. C’est un gage de grande qualité du travail fourni par le professionnel. Préservation du Patrimoine possède sa certification RGE Qualibat grâce à la qualité de ses prestations, mais aussi son travail rigoureux, sa relation proche et respectueuse avec ses clients et sa volonté de maintenir un niveau de qualité élevé en matière de travaux de rénovation énergétique.

 

Le label RGE est l’assurance pour le particulier de faire appel à une entreprise qualifiée par des organismes spécialisés et qui répondent aux critères clairement définis par les pouvoirs publics.

 

La certification RGE : un critère indispensable pour le particulier

 

Au-delà d’être un gage de qualité, le label RGE donne la possibilité au particulier de bénéficier d’avantages financiers et d’aides pour leurs travaux. Il peut bénéficier de plusieurs aides :

 

  • l’éco-prêt à taux 0,
  • du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE),
  • du PTZ +, des aides de l’ANAH et des Eco-primes.

 

Si vous faites appel à Préservation du Patrimoine pour vos travaux de rénovation énergétique, le professionnel saura vous guider dans vos démarches de demande d’aides pour financer vos travaux.

 

Demandez un devis gratuit

Les commentaires sont fermés !