Vous souhaitez gagner en m² habitables sans avoir à déménager ? Les travaux d’aménagement des combles constituent la solution idéale pour accroître la surface de votre logement sans perdre de terrain. Mais quelles sont les conditions et obligations légales propres à ce type de travaux ? Et quels travaux complémentaires faut-il envisager ? Éléments de réponse avec Préservation du Patrimoine.

 

Demandez un devis gratuit

 

Aménager ses combles : Les obligations légales

Les travaux d’aménagement de combles répondent à un certain nombre d’obligations légales :

  • Une hauteur sous plafond inférieure 1,80 m. En-dessous de cette hauteur, il faudra effectuer une demande en mairie ;
  • Si l’aménagement crée entre 5 et 40 m² supplémentaires, il faudra effectuer une déclaration de travaux, toujours auprès de la mairie ;
  • Si vous procédez à une modification de votre façade, il faudra, là aussi, déposer une déclaration de travaux en mairie ;
  • Le respect d’une distance entre les fenêtres, propre au Plan d’Occupation au Sol de chaque commune ;
  • Si votre surface habitable supplémentaire est supérieure à 40m² ou si la surface habitable de votre logement est portée à plus de 150m², vous devrez demander un permis de construire.

 

Aménagement de combles : quelles conditions ?

Pour pouvoir aménager ses combles, il est impératif de respecter un certain nombre de conditions :

  • Une hauteur sous plafond minimale de 1,80 m, l’idéal étant plutôt une hauteur comprise entre 2,20 m et 2,50 m ;
  • Une pente sous toiture supérieure à 30° ;
  • Une charpente dite traditionnelle.

 

Si vos combles ne respectent pas ces caractéristiques, c’est qu’ils sont perdus ou non aménageables. Pour permettre leur aménagement, une transformation de la charpente devra alors être envisagée, ainsi qu’une surélévation de la maison et/ou une modification de la pente de la toiture. Ce type de travaux est alors soumis à l’obtention d’un permis de construire.

 

 

Les travaux d’aménagement des combles à envisager

L’isolation des combles aménagés

Afin de jouir d’un confort thermique en hiver comme en été, il est incontournable, lors de l’aménagement de ses combles, de prévoir des travaux d’isolation. Ces travaux peuvent s’effectuer par l’intérieur ou par l’extérieur, mais si vous souhaitez conserver la superficie de votre grenier, il faudra opter pour la 2ème solution, plus onéreuse.

 

L’installation de fenêtres

Par nature sombre et confinés, les combles ont besoin d’être alimentés en lumière naturelle et en air. Il est donc indispensable d’y installer des ouvertures. L’installation de fenêtres de toit dans les combles aménagés est possible pour les pentes comprises entre 20 et 90°. À noter que la surface des vitres doit être égale ou supérieure à 1/6e de la surface de votre comble. L’idéal, lors de l’installation de vos fenêtres de combles, est de privilégier du triple vitrage, qui va contribuer à isoler vos combles thermiquement et phoniquement.

 

Le chauffage et la ventilation

Même si vous mettez en place une isolation performante, l’installation de chauffage électrique ou la prolongation des systèmes déjà existants est indispensable pour rendre vos combles habitables en hiver. La mise en place d’une VMC est également recommandée pour renouveler l’air qui circule dans vos combles.

 

Escalier pour accéder à des combles aménagés

 

La mise en place d’escaliers pour accéder à vos combles aménagés

Il existe deux types de dispositifs pour accéder à vos combles aménagés : l’échelle et l’escalier.

 

Si votre choix se porte sur l’échelle, cela impliquera de mettre en place une trappe de grenier. Toutefois, le choix d’un escalier apparaît comme une alternative plus confortable. Cela supposera la mise en place d’une trémie de la largeur des marches et longue d’au minimum 2 mètres.  

 

Si vous optez pour ce dispositif, vous pourrez choisir entre :

  • Un escalier en colimaçon, qui fait gagner de l’espace mais qui s’avère peu pratique pour aménager le comble ;
  • Un escalier droit, qui va encombrer l’étage d’en-dessous mais qui permet de transporter du mobilier vers le comble plus facilement ;
  • Un escalier tournant, peu encombrant et qui permet le déplacement de mobilier sans difficulté.

 

L’électricité

Pour disposer de lumière dans vos combles, le raccordement au tableau électrique déjà existant ou la mise en place d’un nouveau tableau électrique s’impose.

 

Je demande un devis gratuit

 

La plomberie

Si votre projet d’aménagement des combles inclut la création d’une salle de bain, il faudra raccorder le système de plomberie. Pour l’arrivée d’eau chaude, vous pouvez la raccorder à vos équipements si cette dernière est proche de vos combles. Dans le cas contraire, il faudra installer un chauffe-eau dans vos combles.

 

Aménagement de combles avec pose de cloisons en placo

 

La mise en place de cloisons séparatives et de portes

Si vous souhaitez créer plusieurs pièces dans vos combles aménagés, l’installation de cloisons sèches s’impose. En plaques de plâtre cartonné comme en carreaux de plâtre, vous pourrez y ajouter des portes.

 

Devis gratuit aménagement de combles

Vous souhaitez obtenir des conseils ? Ou obtenir un devis d’aménagement de combles ? N’hésitez pas à nous solliciter pour une estimation gratuite. Un technicien reviendra vers vous dans les meilleurs délais.

 

Je demande devis gratuit