30 juillet 2019 / Actualités

C’est à l’âge de 18 ans que Johan a découvert le métier de vendeur. Depuis ce jour il n’a plus jamais quitté le métier.

 

 

Un job étudiant qui deviendra sa vocation

Johan Robert à développé dès son plus jeune âge le goût pour la vente.  En effet, c’est à l’âge de 18 ans, pendant un job étudiant, qu’il découvre le métier de vendeur « Cela consistait à aller chez les particuliers pour leur vendre différents produits et solution. Depuis, je n’ai jamais pu m’arrêter ».

Progressivement, Johan Robert a pu développer ses capacités de vendeur. Que ce soit en France ou en Suisse, partout où il allait, était l’occasion de pouvoir exercer sa passion. Que ce soit des abonnements de presse ou de la rénovation en tant que VRP, Johan a fait preuve d’une grande polyvalence pour s’adapter à chaque secteur dans lequel il a travaillé. Progressivement, il a pu gravir les échelons, occupant les postes de Directeur régional, Responsable commercial ou encore Directeur commercial associé. Il a ainsi pu mettre à profit ses capacités de manager et de leader d’équipe.

 

 

Un ami lui fait découvrir le groupe Préservation du Patrimoine

Au cours d’une discussion, Johan fait la connaissance de l’entreprise Préservation du Patrimoine. Nul n’était mieux placé que son ami pour lui en parler. En effet, Jean Carl Michel se trouve être un franchisé du Groupe. Le franchisé de Nancy lui fait découvrir les détails du métier. C’est la bascule qui poussera quelques temps plus tard Johan à ouvrir sa propre franchise dans le 60, à Beauvais.

 

 

Une entreprise qui a rapidement séduit Johan

Intégrer Préservation du Patrimoine est rapidement apparu comme une évidence pour le Beauvaisien. Après de nombreuses années passées dans différentes entreprises, le temps était venu pour Johan de se lancer un nouveau défi. Ce qui l’a séduit avant tout : une entreprise complète et bien organisée « C’est la seule entreprise qui arrive à corriger les lacunes habituelles des entreprises du secteur telles que le manque d’organisation ou le mauvais contact client ». Pour Johan, le professionnalisme de Préservation du Patrimoine associé à leur réseau leur permet de proposer au plus grand nombre des solutions de rénovation énergétique de qualité, tout en répondant à un besoin du quotidien pour beaucoup de foyers.

 

 

Des valeurs communes au service du collectif

Le mariage entre Johan et Préservation du Patrimoine était réussi d’avance. C’est avec des valeurs communes que les deux se sont liés. Pour Johan, ce sont les valeurs humaines qui priment. Mettre chaque individu au service du collectif tout en prenant compte de chaque employé est la clé de la réussite d’une entreprise. Ajouté à cela, les ambitions et l’exigence dont fait quotidiennement preuve Préservation du Patrimoine lui a permis d’être rassuré dans un choix qui était d’ores et déjà évident : « Je me retrouve dans ces valeurs qui sont pour moi le socle d’un travail de qualité et qui nous pousse à nous dépasser».

 

 

Un accompagnement personnalisé et des débuts de rêves

Pour chaque étape de l’intégration de Johan, l’équipe du franchiseur se trouvait à ses côtés. De la phase administrative jusqu’aux premières ventes de sa franchise, Johan a pu compter sur un soutien sans faille des membres du Groupe. Loin d’être imposé, chaque conseil et consigne ont été donné avec justesse et précision. Personnalisés, ces derniers ont su guider Johan vers une intégration optimale.

Ses débuts ont en effet été une grande réussite et même un peu plus à ses yeux « Tout se passe merveilleusement : cela va même au delà de mes espérances ! J’avais imaginé de nombreux scénarios avant d’intégrer la franchise, eh bien c’est le meilleur qui s’est produit ! ».

 

 

Le conseil “Bonapartien” de Johan pour les futurs franchisés

Johan confortablement installé dans son nouveau statut de franchisé souhaite encourager les indécis qui hésiteraient à franchir le pas. Pour lui, tout est une affaire timing, de courage et d’acceptation de l’échec. Pour appuyer ses propos, il aime se rappeler de la suivante citation de Napoléon Bonaparte « Le doute est l’ennemi des grandes entreprises ».

Les commentaires sont fermés !